Les fondements de la philosophie africaine

KY001915

Neuf

$17.00

Ajouter à ma liste

La portée philosophique de la pensée africaine a varié au cours du temps avec l’état d’avancement de la science, en particulier, celle de la connaissance de l’univers et de ses lois qui en constitue le socle. La phase actuelle de régression culturelle coïncide avec une forme de sagesse ancestrale transmise aux différentes générations par le biais des traditions orales, toujours vivantes. Les institutions sociales, les mythes, les légendes, les épopées, les proverbes et les aphorismes sont, pour ainsi dire, le reflet de cet arrière-fond cosmologique qui a servi de pont à une parfaite maîtrise des lois de l’harmonie universelle.

Il apparaît bien qu’entre deux périodes différentes de l’histoire de nos empires, royaumes et chefferies, le discours philosophique est resté d’autant plus pertinent qu’il a épousé les contours des mythes sobres, clairs et bien enchaînés. Nous découvrons qu’en général les mythes dictent la forme que prend le savoir par le biais d’un paradigme propre à chaque culture humaine. Aussi ces mythes apparaissent-ils comme le mode définitif de notre contact avec le Réel, de sorte que le savoir qu’ils apportent n’est qu’une pénétration partielle, provisoire et inachevée de la Vérité générale de l’Univers.

En réinterrogeant les fondements de la pensée africaine, nous pensons administrer la preuve que nous disposons dans notre histoire et dans notre culture, d’un cadre réflexif adéquat susceptible d’asseoir, de façon définitive, un statut de la vérité conforme aux traditions philosophiques antiques et, ironie du sort, à la science avancée de notre temps.

TABLE DES MATIÈRES

Point de départ : La problématique philosophique. 7

CHAPITRE 1       LA COSMOLOGIE AFRICAINE A DEUX DIMENSIONS : PHYSIQUE ET METAPHYSIQUE   15

1.1       L’univers mis en équation... 16

1.1.1       Le brouillard philosophique de l’Occident 17

1.1.2       Des limites de la science classique à la complexité. 22

1.2       Les principes métaphysiques. 26

1.2.1       La recherche des principes unificateurs. 26

1.2.2       L’enjeu d’un plancher métaphysique. 31

CHAPITRE 2       LES MYTHES COSMOLOGIQUES ONT UNE PORTEE PHILOSOPHIQUE   35

2.1       Le statut de la vérité.. 36

2.1.1       Les frontières entre la science et la philosophie. 36

2.1.2       Les conditions d’accès à la Vérité éternelle. 37

2.1.3       La vérité à l’échelle de l’homme. 39

2.2       La vérité générale des mythes. 39

2.2.1       La théorie de l’évolution. 40

2.2.2       Les principes organisateurs. 44

2.3       Mythes et philosophies. 47

2.3.1       La nature religieuse de la cosmologie. 48

2.3.2       Mythologies et philosophies comparées. 53

CHAPITRE 3       L’UNIVERSISME EST UNE PHILOSOPHIE ET UN DISCOURS DE LA METHODE   61

3.1       Du chaos sensible a la loi 62

3.1.1       Comment entrevoir l’ordre de la nature ?. 63

3.1.2       La forme spiralée dans les mythes africains. 66

3.2       Le discours de la méthode.. 67

3.2.1       La puissance de la forme spiralée. 68

3.2.2       L’approche mathématique de l’Être. 69

3.2.3       La révolution épistémologique africaine. 74

Point d’arrivée : La philosophie africaine comme voie pour l’avenir de l’humanité  79

Bibliographie générale. 83

Auteur Mbog Bassong
Editeur : Kiyikaat
Format : 13.97 x 21.59
Pages : 86
ISBN : 978-2-923821-29-0

Aucun commentaire n'a été publié pour le moment.

Donnez votre avis

Um Nyobè ou l'Invention de la Nation Camerounaise

Um Nyobè ou l'Invention de la Nation Camerounaise

Donnez votre avis

Produits liés